Projet easyvote

Le 9 septembre dernier, c’est à l’Espace Martini (Saint-Blaise) que se sont regroupés les JLRN pour le stammtisch de la rentrée. Ces évènements que l’on organise pour mieux se connaître, entres membres, ou simples sympathisants des JLRN, et passer du bon temps. Dans ce lieu historiquement ouvert aux idées libérales, les thèmes discutés furent nombreux. En plus de l’habituelle prise de position pour les votations cantonales et fédérales, ce-soir là nous avons suivi l’exposé fort intéressant de Barry Lopez. Ce dernier, porte-parole romand d’Easyvote, est venu nous présenter en détails les tenants et les aboutissants d’une éventuelle adhésion à ce programme. Mais en fait, pourquoi cette présence ? Un petit retour en arrière s’impose.

 

En mai 2015, un comité interpartis lance une initiative populaire cantonale ayant pour but de donner le droit de vote à partir de 16 ans… sur demande ! Après discussion, nous décidons de rejeter cette proposition incohérente (Pourquoi le droit de vote, pas d’éligibilité ? Pourquoi à 16 ans pas avant, après ? Pourquoi sur demande ? Pourquoi dissocier majorité civile et civique ?). L’idée germe au sein du comité que nous ne pouvons nous contenter d’un insipide rôle de “Neinsager”. Partageant le constat de nos opposants sur le fait que les jeunes se désintéressent de la politique, ne votent pas ou si peu, il nous fallait trouver une solution qui contrairement à la leur, pouvait un tant soit peu améliorer la situation. C’est ici qu’apparaît Easyvote. Courte présentation :

 

Buts du projet Easyvote : réduire la difficulté de l’acte électoral

  • Easyvote éveille l’intérêt politique des jeunes et les initie à l’exercice de la démocratie directe.
  • Easyvote contribue à une participation politique des jeunes à long terme.
  • Les jeunes sont motivés et prennent une part active à la création de leur avenir.
  • Les jeunes sont motivés à discuter et échanger leurs idées.
  • Les lecteurs/-trices comprennent les sujets de votations et s’informent sur les votations et élections.

Easyvote est une organisation politiquement neutre. Moyennant un abonnement, chaque jeune de la classe d’âge choisie par la commune recevra une brochure explicative dans sa boîte aux lettres avant chaque votation fédérale. A noter qu’à partir de 4000 abonnés, easyvote fournit également une documentation pour les élections cantonales (sans majoration du prix).

 

Cette brochure donne les clés au citoyen pour suivre les débats, lire et comprendre plus facilement les articles de presse en lien avec les votations à venir, de pouvoir en discuter avec des amis, sa famille. C’est une façon de lui tenir la porte d’entrée ; ensuite c’est à lui de faire son chemin.

 

Notre ambition est de proposer l’introduction d’easyvote dans un maximum de communes du canton (pour l’instant seule celle des Ponts-de-Martel est abonnée). Bonne nouvelle, la commune de Neuchâtel s’est engagée dans la même voie suite à son rapport sur la jeunesse. Elle compte 3’600 jeunes de 18 à 25 ans. On s’approche donc de la barre des 4’000 qui permettrait la création de brochures informatives pour les votations cantonales.

 

Dans les communes où nous avons des JLRN élus, la proposition devrait arriver, pour toutes les autres, nous avons besoin de votre aide ! Easyvote n’est évidemment pas la solution miracle qui fera exploser le taux de participation du jour au lendemain, mais cela peut aider, l’implantation dans d’autres cantons le montre. Le canton de Neuchâtel avec son famélique 1/4 de jeunes qui participent aux votations n’a pas le droit de refuser cette proposition. Le malaise est profond, il faut modestement accepter qu’actuellement, les politicien/-nes que nous sommes faisons quelque chose de faux. Seuls des citoyens engagés et au courant de la vie de cette magnifique région pourront la porter, dans les années à venir, sur leurs épaules ! Ne laissons pas passer cette opportunité.

 

Si vous souhaitez prendre part à l’introduction du programme easyvote dans le canton, et donc dans votre commune, merci de prendre contact avec nous. Nous avons le matériel, les arguments et les données nécessaires pour tenter de convaincre vos paires du législatif d’envoyer un message à la jeunesse locale. Merci d’avance pour votre intérêt et votre aide.

 

Jeunes Libéraux Radicaux Neuchâtel

Nicolas Jutzet / vice-président : 079 841 55 05

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s